Landmark Forum: Transformer une Tragédie Personnelle en un Voyage de Découverte

This post was written by Admin Landmark

Dans son nouveau mémoire, la diplômée de Landmark Forum Jen Coken se remémore le changement de perspective causé par le décès de sa mère des suites d’un cancer de l’ovaire et offre ses conseils pour affronter les périodes difficiles.

Landmark-Forum-Grad-Jennifer-CokenJennifer Coken est une militante politique, une humoriste, une coach de vie et une écrivaine basée à Washington DC. Elle a écrit un nouveau mémoire qui raconte la mort de sa mère d’un cancer ovarien et sa propre transformation née de sa profonde douleur.

Intitulé “When I Die, Take My Panties: Turning Your Darkest Moments Into Your Greatest Gifts,” le livre a pour vocation de sensibiliser les femmes de plus de 40 ans afin qu’elles écoutent leur corps et détectent les symptômes du cancer de l’ovaire le plus tôt possible. Le livre illustre la transformation qui peut découler d’une tragédie et ce que l’on peut en tirer de positif, comme par exemple apprécier ce que l’on possède dans nos vies.

Coken-WhenIDie-cvr-web-version-thumbnail-HIGH-RESLes leçons enseignées par le livre sont également basées sur l’expérience de Jennifer lors de sa participation au Landmark Forum et des séminaires qu’elle a mené pour Landmark pendant près de vingt ans, donnant les moyens aux gens d’aller au delà des limites qu’ils se fixent. Coken, qui est également une comédienne, utilise aussi l’humour dans son livre pour apprendre à accepter le ridicule de la vie.

« Le mémoire de Jennifer Coken fait la lumière sur un problème important dont toutes les femmes devraient avoir connaissance. Découvrez les épreuves qu’elle a traversée lors du décès de sa mère d’un cancer de l’ovaire et sauvez peut-être une vie par la même occasion, » a dit Docteur Caryn Silver, de l’institut Florida Cancer Specialists.

D’après Heather Booth, une activiste des droits civils, « Pour toutes les personnes ayant surmonté le décès de leurs parents, il s’agit d’un rappel émouvant de l’intensité de tels moments. Que vous ayez perdu un parent ou non, ce livre est un témoignage réconfortant du pouvoir de l’amour qui nous rappelle de profiter de la vie au maximum tant que nous le pouvons encore. »

Avant d’écrire « When I Die, Take My Panties », Coken a travaillé 30 ans en tant que conseillère politique et législative à mener des campagnes aussi bien au niveau local que fédéral, et en tant qu’entrepreneuse à créer des organisations à but non lucratif et à collecter des millions de dollars pour celles-ci. Elle a notamment travaillé pour les organisations suivantes : Public Interest Research Groups, National Parks Conservation Association, Congressional Hunger Center, Western Clean Energy Campaign et plus de 40 autres clients lors de différentes campagnes. Elle est l’une des fondatrices de Hands on DC et a participé à la création du Southeast Tennis and
Learning Center à Washington DC. Il s’agit de son premier livre.

By in Uncategorized on .