Commentaires du Leader du Landmark Forum Leader David Cunningham sur le Fait de Jurer

This post was written by Admin Landmark

Une citation du leader du Landmark Forum David Cunningham au sujet des jurons proférés par les jeunes a été publiée dans Newsday, un important journal de New York. Retrouvez des extraits ci-dessous :

La télé, la musique, et même les parents sont une grande source d’influence Quand les enfants s’insultent

De Pat Burson

6 avril 2008

Parents, soyez honnêtes : Votre enfant dit-il des gros mots ? Si vous n’en êtes pas sûrs, essayez d’espionner vos petits anges quand ils sont avecleurs copains, quand ils sont au téléphone ou à n’importe quel moment quand ils pensent que vous n’êtes pas dans les parages.

Certains d’entre vous n’en croiraient pas leurs oreilles. Vous vous demandez peut être où votre ado, votre pré-ado, ou même votre enfant à la maternelle a bien pu apprendre de tels gros mots.

« Ils sont partout. Ils peuvent venir des parents, des frères et sœurs, des copains, des membres de la famille des copains. » affirme Jim O’Connor, un professionnel des relations publiques de la région de Chicago qui soutient que jurer a rendu la société et les gens plus grossiers et moins civils.

Les gens jurent parfois par habitude ou par paresse, affirme O’Connor. « Quand [quelqu’un] n’arrive pas à trouver un mot, il ajoute un [gros] mot. ‘Tu as une tête de [crotte], ça a un goût de [crotte].’» (Si la personne connaît vraiment le goût de la crotte, ajoute t-il, c’est que son problème ne se limite pas à un vocabulaire restreint.)

O’Connor suggère aux parents de demander à leurs enfants d’enrichir leur vocabulaire et de trouver d’autres mots pour s’exprimer. « À chaque fois que l’enfant dit un gros mot, demandez-lui ‘Que pourrais-tu dire d’autre ? Quel autre mot pourrais-tu utiliser ?’» dit-il.

Certains enfants peuvent penser que dire des grossièretés leur donne un air plus âgé ou plus cool auprès de leurs copains, mais il est important pour les parents de clarifier le sens des mots.

« De nombreux enfants s’essaient à la vulgarité, » déclare David Cunningham, undirecteur de programme de Landmark Education, une société de développement et de formation basée à San Francisco, qui aide les gens à communiquer de manière efficace pour améliorer leurs relations. « Essayez de voir si l’enfant comprend le sens du mot. Les enfants ne comprennent pas toujours ce qu’ils disent. Parfois, lorsqu’ils découvrent ce que cela veut dire, le mot ne les intéresse plus. »

By in Uncategorized on .

Post a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *